Return to site

Dans le sens du poil et sans modération!

Par Marine

· brossage,soins,mue

Tout d'abord, un petit rappel pour faire les malins en anatomie du canidé :

  • le poil protège des UV, du froid et de la chaleur mais aussi des blessures et des chocs, c’est pourquoi il est important d’en prendre grand soin, quelque soit sa longueur ou sa nature. 
  • A chaque poil son attention spécifique ! Pour nous comme pour nos animaux, un beau poil est signe de bonne santé!

Nos précieux amis chiens et chats, qui n’étaient à la base pas « programmés » pour la domestication, renouvellent naturellement leur pelage 2 fois par an pour affronter les conditions climatiques.

Il s'agit de la mue.

Il y a la mue de printemps et celle d’automne. La 1ère est plus impressionnante car c’est à cette occasion que l’animal se débarrasse de son épais poil d’hiver pour celui d’été.

En quelque sorte, il quitte son manteau pour se mettre en tee-shirt !

Attention néanmoins aux conséquences de cet évènement qui peuvent être néfastes, particulièrement chez le chat qui se lèche beaucoup et se trouve à ingérer subitement plus de poils que le reste de l’année.

Pensez à proposer à votre matou de l’herbe à chat s’il ne sort pas, ça lui permettra de se purger comme il le ferait dans la nature, on en trouve en animalerie, ou en jardinerie.

La meilleure prévention contre les effets indésirables de la mue reste LE BROSSAGE.

Je te brosse donc je t’aime !

Habituez votre youki à de petites séances de brossage régulières (régulières ne veut pas dire 2 fois par an, mais par semaine…) dès son plus jeune âge.

C’est un bon moyen de renforcer le lien, la confiance, et la complicité entre vous, mais aussi de détecter les bobos ou les parasites, et de le débarasser des salissures inévitables et en tout genre : boue séchée, bave des copains, épines...

A faire par exemple en retour de promenade, avant de rentrer à la maison - 5 petites minutes suffisent si c’est fait plusieurs fois par semaine…

Tout bénéfice aussi pour conserver votre intérieur propre et net !

Le rythme des brossages peut varier selon la nature du poil de l’intéressé, le temps qu’il passe à l’extérieur et la nature de ses activités (jardinage, fouilles archéologiques poussées, pêche aux cailloux), mais quoiqu’il arrive, il doit être renforcé en période de mue .

5 minutes de brossage économisent une heure d’aspirateur par semaine, et c’est quand même beaucoup plus écologique : pas d’emission de particules, pas de dépense d'énergie, pas de bruit et même le plaisir de partager un bon moment d’epouillage fraternel indispensable au lien affectif et hiérarchique toute en bienveillance !

What else?

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly